• Merci pour ses 1000 visiteurs ! Une petite histoire pour vous remercier !

     

     

    Il était une fois, dans un lointain royaume, un roi et une reine qui vivait heureux.

    Ce roi et cette reine avait une fille, la princesse Régina. Régina était d'une beauté inégalable, et tout les hommes du royaume, riches ou pauvres, se l'arrachait. Mais jamais Régina n'avait céder, car selon elle, elle vivait heueuse et n'avait pas besoin d'un homme pour l'encombrer.

    Un jour de printemps, un homme se présenta à la porte du palais. Il se fit nommé August, prince d'Azura et demanda immédiatement la main de la princesse. Celle-ci (comme à son habitude) , refusa la demande et tourna les talons comme si rien de tout cela ne venait de se passer. Le prince, emplit de rage hurla: "Je lance sur ce palais et ainsi que sur tout ce maudit royaume un sortilège de malheur éternel ! Seul un homme que la princesse aimera vraiment pourra briser le sortilège !" Sur ce, le prince partit et ne revint pas.

    Pendant 3 ans et 3 jours, le malheur régna sur le royaume. Il faisait sans arrêt sombre, aucune plante ne poussait et tout le monde était empli d'une tristesse inexplicable. Le royaume sombrait dans le désespoir.

    Le roi prit donc une désison. Des milliards de prétendants venus de la terre entière se présenterais au chateau pour que sa fille puissent enfin trouver son âme soeur.

    La princesse vit passer 999 prétendants, sans que jamais un seul ne lui plaisent. Ce n'est seulement qu'au 1000 qu'elle se rendit compte que ce n'était pas un prétendant qu'il fallait. Il fallait seulement un homme qu'elle "aime" vraiment. Mais le seul homme qu'elle n'ait jamais aimée, c'était son père. La jeune se rendit alors compte qu'elle n'avait jamais dit à son père combien elle l'aimait.

    La princesse se jeta dans les bras de son père, et le sortilège fut levé. Ce fut donc son père le 1000 ème visiteur du chateau.

     


    2 commentaires
  • Je n’ai jamais aimée Halloween. Ce sont les Américans qui l’ont inventé. Je ne vois pas pourquoi on devrait se plier à leurs traditions. Après tout, ici, nous sommes en France. Et pas en Amérique ! Mais d’un autre coté, tout le monde le fête… Et puis cela permet de faire une bonne sortie entre amis : on est déguisés, on va chercher des bonbons, quoi de mieux ?  Mais encore faut-il avoir des amis… Ce qui n’est pas mon cas.

     

    Depuis que je suis toute petite, je me suis toujours sentie à l’écart. Personne ne voulait devenir mon ami(e).  A la maternelle on se moquait de moi car j’avais des problème de… de « fuites ».  En primaire, personne ne voulait me donner la main à cause de mes maladies de peaux. Et alors au collège ça a été la totale : la on se moquait de moi car je ne m’appelait pas Sharon ou encore Britany, mais Riley. J’ai un prénom pourri. On se moquait de moi aussi à cause de mon acné. Et aussi car j’était tombée amoureuse d’un mec qui m’avais fait croire qu’il m’aimait à son tour alors qu’en fait… rien du tout.

     

    Pour revenir à Halloween, au lieu de courir les rues et à demander un bonbon au premier venu, je lis des histoires qui font peur aux enfants. Mais bon pas trop peur non plus car ce sont des enfants. Je les lis dans la librairie de je tient avec ma mère. J’adore ces moments là ! On fait pareil à Noel ou encore à Pâques. Les enfants adorent ça ! Ils ne sont pas très nombreux mais ça fait toujours plaisir d’être écoutée ! Dans ces moments d’Halloween, on éteins les lumières… on provoque des grincements avec sa chaise… et d’un coup : BOUH !!!  Et là ils crient tous et après on a de gros fous rires !

     

    Les enfants de 6-7 ans aux quels je lis les histoires sont mignons : ils ne savent pas encore ce qui va les attendre dans la vie, les humiliations qu’ils vont devoir affrontés ou encore les moqueries incessantes. Ils ne savent rien de tout ça. Ils vivent juste le moment présent. Vous allez peut être trouver cela bizarre, mais parfois je les envie…

     

    Cette année je vais leur lire : « Mystère à Halloween ».  Nous venons tout juste de le recevoir… C’est une histoire qui parle d’une ville nommée Halloween et de deux sorcières qui y vivent. Ça a l’air pas mal pour leur âge…

     

    Je traverse le couloir qui mène jusqu'à ma chambre et je m’installe sur mon lit. Allongée sur le dos je lis le tout petit livre. Il est très bien !  Il y a beaucoup de suspense ! Oui, c’est clair : ils vont adorés !

     

    Je descends de mon lit et je m’installe devant mon ordinateur.  Je créer des affiche pour la lecture de ce soir.  Je mets 2-3 citrouilles, un magicien, quelques sorcières, un chat noir et le tour est joué !

     

    Je sors de la maison, et regarde ma montre : 13h29. Il faut que je me dépêche de les afficher!  J’en colle un peu partout dans la ville : sur les arbres, sur le mur de l’école primaire (cette année, Halloween tombait un Mardi), sur les panneaux d’affichages, bref, partout.

     

    Ce soir allait être un grand soir et je ne raterais ça pour rien au monde !

     

     

    Partie 1 – fin-

     

    Histoire écrite pour le concours de tigreremix


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique